Aimer et soigner sans codépendance

Publié le 5 Sep 2011
b
43 vues
Télécharger le document en PDF
Publié le 5 Sep 2011
b
43 vues
Télécharger le document en PDF

L’amour a un visage authentique mais il a aussi ses déviances et ses perversions, conscientes ou inconscientes. La codépendance est une déformation de l’amour, un emprisonnement et non une liberté, un chemin de destruction et non de construction, et de l’autre et de soi.

Tous ceux qui ont un coeur sensible à la souffrance des autres et sont vite disposés à aider, tous ceux là cottoyent le risque de la codépendance. C’est le cas en particulier du personnel soignant. C’est pour eux d’abord que le papier suivant a été écris. Mais dans ma vie de chrétien et de pasteur moi aussi j’en ai été marqué et ai dû et le reconnaître et faire des pas concrets pour en sortir.