Mythe 3 Hypatie, femme philosophe et mathématicienne est massacrée par des moines chrétiens

Publié le 18 Déc 2019
b
59 vues
Télécharger le document en PDF
Publié le 18 Déc 2019
b
59 vues
Télécharger le document en PDF

Voilà encore un mythe sur la prétendue haine des chrétiens par rapport aux sciences, et cela concerne une femme et aussi Alexandrie, comme dans le cas de la bibliothèque !  Les faits se situent en 415 ap. J.-C. et la femme se nomme Hypatie.

Hypatie (~370 -415) est une philosophe et mathématicienne remarquable d’Alexandrie. Belle, intelligente et charismatique, elle a péri dans des circonstances atroces et elle est devenue une icône de la beauté des sciences grecques face à des moines ignorants, fanatiques et violents.

Son mythe est celle d’une femme, d’une non-chrétienne, et d’une intellectuelle, martyre par la main de chrétiens qui la détestaient exactement pour ces trois qualités.